Assurance maladie pour la Nouvelle-Zélande | La meilleure protection santé en ligne

Assurance voyage Nouvelle-Zélande

Les soins de santé publics et privés en Nouvelle-Zélande sont excellents. Les soins publics sont financés par la fiscalité générale. Cela signifie que les résidents reçoivent des soins médicaux gratuits ou subventionnés. Alternativement, le secteur privé est plus coûteux, mais fournit un traitement plus rapide.

Les soins médicaux d’urgence en Nouvelle-Zélande sont proposés par trois organisations. Chacun est géré par des bénévoles et par du personnel permanent.

Santé publique en Nouvelle-Zélande
Le système de santé publique néo-zélandais donne aux résidents permanents accès à des soins hospitaliers gratuits ou fortement subventionnés, ainsi qu’à des traitements d’urgence. Pour avoir accès aux soins de santé publics, les expatriés doivent avoir le statut de résident permanent en Nouvelle-Zélande. Les autres services médicaux gratuits comprennent des tests médicaux standard, la vaccination des enfants et des médicaments sur ordonnance pour les enfants de moins de six ans. Les visites chez un médecin généraliste, l’achat de médicaments sur ordonnance et les services d’ambulance sont tous subventionnés.

Pour pouvoir accéder aux soins de santé en Nouvelle-Zélande, les expatriés devront s’inscrire auprès d’un généraliste. Il n’y a aucune restriction sur le médecin avec lequel un expatrié doit s’inscrire. Cependant, certains médecins peuvent se spécialiser dans certains domaines de la médecine. Il serait donc peut-être préférable que les nouveaux arrivants fassent des recherches sur les pratiques en vigueur dans leur région afin de trouver le médecin traitant qui correspond le mieux à leurs besoins. Le principal inconvénient des soins de santé publics réside dans les longues périodes d’attente pour les procédures non urgentes. Les temps d’attente varient d’un hôpital à l’autre. Il est donc utile de trouver l’option la plus rapide.

Outre le régime de soins de santé national, il existe des initiatives de soins de santé financées par district, appelées organisations de santé primaires (SPO), qui fournissent des subventions supplémentaires aux coûts des soins médicaux. Il existe cependant certains articles non subventionnés que les expatriés et les résidents doivent payer en totalité. La plupart des Néo-Zélandais et des expatriés sont membres d’un bureau de santé publique dans leur district résidentiel. Il est conseillé aux expatriés de rejoindre un OSP dès leur arrivée en Nouvelle-Zélande, car le processus de demande prend généralement jusqu’à trois mois pour être traité.

>> DEMANDEZ UN GRATUITEMENT UN DEVIS ASSURANCE SANTE ICI <<

Soins de santé privés en Nouvelle-Zélande
De nombreux Néo-Zélandais qui choisissent de recourir aux soins de santé privés le font pour éviter les files d’attente lors de procédures non urgentes. Les utilisateurs privés de soins de santé peuvent toutefois toujours utiliser les services de santé publics gratuits.

Il existe un large éventail de cliniques et d’hôpitaux privés. Ils fournissent des services de santé tels que des chirurgies générales, des soins de récupération et des interventions de spécialistes. Des laboratoires de tests privés et des cliniques de radiologie sont également disponibles.

Assurance maladie en Nouvelle-Zélande
En comparaison avec d’autres destinations pour expatriés, l’assurance maladie en Nouvelle-Zélande n’est pas excessivement chère. Certains employeurs offrent une couverture médicale. Les expatriés doivent vérifier auprès de leur entreprise ou négocier une assurance maladie dans le cadre de leur contrat de travail.

Les hôpitaux publics et privés de Nouvelle-Zélande acceptent l’assurance maladie. Les expatriés pourront choisir entre une couverture maladie internationale et une assurance maladie locale.

Pharmacies en Nouvelle-Zélande
Le gouvernement néo-zélandais a créé la PHARMAC (agence de gestion pharmaceutique de la Nouvelle-Zélande) en 1983. Cette agence a pour objectif de mettre à disposition des médicaments subventionnés et de négocier des prix avantageux. Actuellement, environ 2000 médicaments vendus dans le pays sont partiellement ou totalement subventionnés par le PHARMAC. Beaucoup de médicaments peuvent être achetés au comptoir. Toutefois, pour obtenir des médicaments plus coûteux ou plus spécialisés, il peut être nécessaire de prendre une ordonnance d’un généraliste.

Les pharmacies en Nouvelle-Zélande sont nombreuses dans les zones urbaines. Les expatriés trouveront de grandes franchises de pharmacie ainsi que des services indépendants et en ligne. La plupart des médicaments occidentaux sont disponibles en Nouvelle-Zélande. Cependant, les pharmacies ouvertes 24h / 24 sont rares.

Comme pour les procédures hospitalières spécialisées, les expatriés doivent se rappeler que la Nouvelle-Zélande est un petit pays insulaire et que les soins avancés ou spécialisés sont mieux fournis à l’étranger. Il serait peut-être préférable que les expatriés souffrant de problèmes de santé s’approvisionnent en médicaments avant leur arrivée dans le pays.

Risques pour la santé en Nouvelle-Zélande
Contrairement à son voisin australien, la Nouvelle-Zélande compte peu d’animaux mortels. Il n’a que deux espèces rares d’araignées toxiques et il n’y a pas de serpents. La Nouvelle-Zélande a des requins. Bien que les attaques de requins soient rares en raison de l’eau froide qui maintient les touristes et les requins à distance.

La Nouvelle-Zélande étant située le long de la ceinture de feu du Pacifique, une zone sismiquement active, les catastrophes naturelles telles que les tremblements de terre, les tsunamis et l’activité volcanique sont prédominantes. Le pays est particulièrement sujet aux tremblements de terre.

N’hésitez pas avant votre expatriation pour la Nouvelle-Zélande à comparer les assurances maladies mises en ligne par nos partenaires, afin d’éviter que le moindre problème de santé ne signifie la fin du voyage!