CFE: l’assurance à ne pas oublier en expatriation

logo-CFELa CFE c’est quoi ?

La CFE est la Caisse de Sécurité Sociale des Français résidant à l’étranger. La Caisse des Français de l’Étranger permet aux ressortissants français à l’étranger de conserver les prestations de sécurité sociale dont ils bénéficiaient en France. Indépendante financièrement, la CFE est une organisation privée fournissant un service public. Elle est régie par le Code de la sécurité sociale et est supervisée par deux ministères: le ministère de l’emploi et de la solidarité et le ministère de l’économie, des finances et de l’industrie.

La CFE: quelques chiffres clés

– établie en 1978,
– plus de 200 000 personnes couvertes par la CFE dans le monde,
– 4 400 entreprises membres,
– 44 établissements de soins agréés dans 17 pays où des services de paiement tiers sont disponibles pour les membres.

Quels risques sont couverts par la CFE?

L’adhésion volontaire à la CFE est accessible aux particuliers ou via votre employeur.

Le CFE couvre trois risques:
• Maladie, maternité et handicap,
• Accidents du travail et maladies professionnelles,
• Vieillesse (prestations de retraite de la sécurité sociale gérées par la CNAV – Caisse nationale de retraite).

Les salariés expatriés peuvent s’assurer contre un ou plusieurs de ces risques en fonction de leur situation familiale, des particularités de leur pays d’accueil et de leurs ressources financières.

Les autres ressortissants français résidant à l’étranger peuvent s’assurer contre la maladie et la maternité, quelles que soient leurs circonstances.

Les contributions CFE sont basées sur votre statut d’emploi, vos ressources, votre âge et les options sélectionnées. Vous pouvez estimer le niveau de vos contributions sur le site CFE.

Quels sont les avantages de la CFE?

En rejoignant la CFE dès votre départ de France, vous garantissez la pérennité de vos droits: pas de période d’attente et pas de trimestres de cotisation perdus pour votre rente de vieillesse.

De plus, puisque vous êtes couvert par la sécurité sociale, vous restez couvert par la sécurité sociale en France, pays ou vont souvent bien naturellement les francais de l’étranger quand ils ont une maladie grave. C’est donc une démarche assez prudente à avoir

La CFE, combien ca coûte ?

Depuis la loi sur la réforme de la CFE de décembre 2018, les cotisations ne dépedent plus du statut professionnel (salarié, non salarié, sans activité, retraité, étudiant ) et des revenus de l’assuré comme c’était le cas aupravant. Seuls sont désormais pris en compte :
– La tranche d’âge ;
– Le nombre de personnes à assurer.

Pour la couverture mondiale, dénommée maintenant MondExpat, la grille de tarification est la suivante (cotisations trimestrielles) :
– < 30 ans : solo = 90 € ; famille = 270 € ;
– 30-34 ans : solo = 213 € ; famille = 435 € ;
– 35-39 ans : solo = 228 € ; famille = 528 € ;
– 40-44 ans : solo = 297 € ; famille = 612 € ;
– 45-49 ans : solo = 330 € ; famille = 708 € ;
– 50-54 ans : solo = 396 € ; famille = 774 € ;
– 55-59 ans : solo = 462 € ; famille = 894 € ;
– 60 ans et + : solo = 600 € ; famille = 1071 €.

Pour les retraités, le tarif solo est de 357 € et le tarif famille de 648 €.

A noter que pour ceux qui sont déjà à l’étranger et qui n’adhèrent pas encore à la CFE, il faut payer des délais de carence pour adhésion de 3 mois pour les moins de 45 ans et de 6 mois si vous avez 45 ans ou plus.

La CFE, comment adhérer?

Vous pouvez contacter la CFE ici:

Caisse des Français de l’Etranger (CFE)
BP 100 – 77950 Rubelles – France
Tél: 01 64 14 62 62 – Fax: 01 60 68 95 74
www.cfe.fr