Si vous vivez et travaillez au Portugal et cotisez au système de sécurité sociale du Portugal, vous aurez généralement droit aux soins de santé portugais. La CEAM (sécurité sociale française étendue à l’Europe) ne fonctionne en effet pas pour des séjours de moins de 3 mois.

Le système d’assurance maladie portugais peut être compliqué, mais il s’est considérablement amélioré ces dernières années. Il est actuellement classé au douzième rang mondial par l’Organisation mondiale de la santé. L’indice des soins de santé 2019 classe le système du Portugal comme 22e meilleur sur 89 pays, avec un score élevé pour la qualité des infrastructures.

Ceci dit, contre tout attente, le Portugal est loin d’être un pays bon marché pour la santé, il faut donc se poser la question d’une bonne assurances santé Portugal.

assurance santé Portugal

La santé au Portugal, Comment ca marche?

Le système de santé portugais est géré par le Service national de santé (SNS). Il a été créé en 1979, inspiré du British National Health Service (NHS), dont il a pris le nom. Contrairement au NHS britannique, le SNS n’est pas gratuit: une intervention financière est requise pour chaque procédure médicale. Certaines catégories de personnes sont exemptées des frais d’utilisation (femmes enceintes, enfants de moins de 12 ans, personnes à faible revenu, personnes de plus de 60 ans, handicapées, sans emploi).

Les résidents étrangers au Portugal ont accès au SNS tant que leur pays de nationalité offre également des soins de santé d’État aux ressortissants portugais. Pour bénéficier des services du SNS, il faut s’inscrire auprès du centre de santé le plus proche de votre lieu de résidence afin d’obtenir une carte de santé (carte d’utilisateur SNS).

La gamme des soins médicaux couverts par le SNS est très complète par rapport aux autres pays occidentaux. Outre les soins de santé de base (médecins généralistes et spécialistes, maternité, soins hospitaliers, soins infirmiers, prévention / diagnostic, traitement, prothèses), le SNS couvre également l’ophtalmologie, la dentisterie, l’orthodontie et la santé mentale. Il est également possible de recevoir des soins de santé dans des établissements privés agréés par le SNS.

Cela convient parfaitement aux patients anglophones: les hôpitaux organisent des réceptions personnalisées et des services d’aide aux patients où l’anglais est la langue de base de la communication. Le Francais en revanche est moins parlé.

Et puis bien sur vous n’´êtes pas couvert si vous souhaitez être soigné en France donc cela peut faire sens de demander une assurance santé Portugal qui vous couvre internationalement

>> DEMANDEZ UN GRATUITEMENT UN DEVIS ASSURANCE SANTE PORTUGAL ICI <<

L’assurance maladie publique portugaise couvre:

  • Visites chez le médecin

Après vous être inscrit auprès de votre centre de santé local, vous pouvez prendre des rendez-vous par téléphone, en personne ou en ligne. Lors de la visite chez le médecin, le régime d’assurance maladie du Portugal couvre la plupart des coûts. Cependant, vous devrez peut-être payer les frais de consultation, selon votre couverture. Par exemple, les personnes à faible revenu et les retraités paient souvent moins ou rien.

  • Traitement hospitalier

Le Portugal compte environ 200 hôpitaux, dont environ la moitié sont privés. À moins qu’il ne s’agisse d’une urgence, vous aurez besoin de la recommandation d’un médecin pour consulter un spécialiste dans un hôpital. Sinon, il se peut qu’il ne soit pas couvert par votre assurance maladie. La rapidité avec laquelle vous obtenez un rendez-vous et l’endroit où vous serez traité peuvent souvent dépendre du fait que vous soyez couvert par une assurance privée au Portugal ou que vous utilisiez le système public, qui a de longs délais d’attente pour certains services.

  • Urgences médicales

Si vous avez besoin d’une ambulance pour une urgence médicale, vous devez appeler le 112. Si vous utilisez une ambulance, vous devrez souvent faire une petite contribution pour le service qui n’est pas nécessairement couvert par l’assurance maladie au Portugal. Sinon, si vous pouvez vous rendre à l’hôpital par vos propres moyens, vous devriez pouvoir vous rendre à l’urgence 24 heures sur 24.

  • Couverture de maternité

La plupart des soins de maternité sont fournis par votre hôpital local. Les examens médicaux sont gratuits sous l’assurance maladie au Portugal, mais pas les cours de soins prénatals. Les femmes enceintes reçoivent un livret de grossesse (Boletim de Saude de Gravida), dans lequel les parents peuvent suivre les progrès de leur bébé. En congé de maternité, les mères reçoivent 100% de leur salaire pendant 120 jours et 80% pendant les 30 jours suivants. Les pères, quant à eux, ont cinq jours de congé de paternité après la naissance.

  • Maladie

Les indemnités de maladie sont disponibles pour ceux qui paient des cotisations sociales. Si vous êtes absent pour cause de maladie ou de blessure, vous avez droit à une indemnité de maladie pour un total de 1 095 jours. Le montant des indemnités de maladie fonctionne sur une échelle mobile comprise entre 55% et 75% de votre salaire. Ce chiffre varie également selon que vous recevez des prestations, gagnez un salaire très bas ou avez plusieurs personnes à charge.

  • Traitement dentaire

le SNS ne couvre pas les soins dentaires sauf si vous faites partie d’un groupe vulnérable. Dans ce cas, vous pouvez recevoir des bons dentaires pour couvrir les frais dentaires. Sinon, certaines compagnies privées d’assurance maladie proposent une assurance dentaire; ils offrent cela soit comme un régime d’assurance maladie complet ou comme un module complémentaire facultatif.

  • Optique

Les soins optiques fonctionnent légèrement différemment. Si vous souhaitez voir un opticien sous le régime de l’État, votre centre de santé local prend rendez-vous avec des spécialistes. Les délais d’attente sont souvent longs si votre problème n’est pas urgent. SNS ne couvre pas les soins optiques; vous devrez payer vous-même vos lunettes et lentilles de contact ou envisager une assurance vision au Portugal.

Les limites du SNS

Vous ne pouvez pas choisir votre propre médecin. Les patients sont assignés à un généraliste (médecin de famille) dans leur centre de santé. Pour voir un spécialiste, vous devez être référé par votre médecin.

Les hôpitaux publics manquent de personnel médical et sont souvent surchargés. La pénurie de médecins a entraîné l’allongement des listes d’attente pour les opérations non urgentes.

Les délais d’attente dans le secteur public pour obtenir un rendez-vous avec un spécialiste ou pour une opération mineure peuvent décourager les patients qui se tournent vers des soins de santé privés.

Assurance santé Portugal, privée et locale

Du coup, pour éviter les listes d’attente, un nombre croissant d’habitants optent pour une assurance maladie privée au Portugal afin de bénéficier d’une couverture privée. En tant qu’étranger, si vous ne bénéficiez pas du NHS, il est obligatoire de souscrire une assurance santé Portugal pour obtenir un visa.

Si vous êtes éligible au SNS, la souscription d’une assurance santé n’est pas obligatoire, mais présente de nombreux avantages par rapport au système de santé local: libre choix du médecin ou de l’établissement de santé, suppression des listes d’attente et possibilité de se faire soigner au Portugal ou à l’étranger.

Lorsque vous choisissez une assurances santé Portugal, vous pouvez également envisager une assurance maladie internationale. Une couverture internationale est souvent plus adaptée au mode de vie des expatriés qu’une assurance maladie locale. Il est également important de noter que les compagnies d’assurance maladie privées locales au Portugal n’assurent que jusqu’à 55 ans, alors que les politiques internationales prévoient une couverture pour les personnes plus âgées.

N’hésitez pas avant votre départ pour le Portugal à comparer les assurances santé Portugal mises en ligne par nos partenaires