Assurance santé Espagne | en ligne

Il faudrait préparer avec son son expatriation pour l”Espagne, notamment coté assurance santé internationale. Il faut en effet savoir que la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) ne fonctionne que 3 mois, il vous faut donc une bonne assurance santé Espagne au dela des 3 mois. Sans compter que les remboursements de la CEAM ne se font que sur une base minimale liés aux plafonds de la Sécurité Sociale Française.

>> DEMANDEZ UN GRATUITEMENT UN DEVIS ASSURANCE SANTE ICI <<

Assurance voyage Espagne

Quelques faits sur les soins de santé espagnols, avec ou sans assurance santé Espagne publique (SNS):

  • Type de système de santé: Public, avec possibilité de couverture privée supplémentaire
  • Coût moyen d’une visite à l’urgence: 200 € (184 £, 240 USD, 160 AU $)
  • Coût moyen d’une visite chez le médecin: gratuit avec la carte européenne d’assurance maladie, sinon 100 € (92 £, 120 US $, 80 AU $)
  • Nombre de pharmacies: 21 458
  • Nombre d’hôpitaux: 453
  • Population couverte par l’assurance maladie: 99%

Médecins en Espagne:

Les consultations avec les médecins du SNS sont gratuites. Pour consulter un spécialiste (à l’exception des pédiatres et des dentistes), vous devez d’abord être référé par votre médecin généraliste (ou un autre spécialiste).

Hospitalisation: en Espagne

Les soins de santé sont gratuits dans les hôpitaux publics. Si vous avez besoin d’un traitement, on vous attribue généralement un hôpital près de chez vous, sauf en cas d’urgence. Dans certaines régions (comunidades autonomas), il est possible de choisir l’hôpital où vous souhaitez recevoir un traitement. Les services ambulanciers sont également généralement gratuits et reliés aux hôpitaux publics (SNS). La réadaptation est également couverte par le SNS si celle-ci a été prescrite par un médecin du SNS.

Médicaments en Espagne:

Pour les médicaments en consultation externe, vous devrez contribuer entre 10% et 60% du coût, en fonction de votre situation (à la retraite, par exemple) et de vos revenus. Pour certaines catégories de la population (personnes à faible revenu, victimes d’accident du travail), aucune contribution n’est demandée.

Soins dentaires et optiques en Espagne:

La majorité des frais dentaires ne sont pas couverts par le SNS, à l’exception des extractions et de certains autres traitements. Pour les prothèses dentaires, il est possible d’obtenir une aide financière. Ceux qui ont souffert de maladies ou d’accidents liés au travail sont couverts pour la chirurgie dentaire. La couverture pour les soins optiques est limitée et les lunettes ne sont pas couvertes par le SNS.

Certains hôpitaux et centres médicaux (centros sanitarios) proposent à la fois un traitement privé entièrement pris en charge par le patient et un service public de traitement SNS souvent subventionné. Il est important d’indiquer clairement quel type de traitement vous souhaitez. Si vous n’avez pas d’assurance médicale privée, les frais de traitement privé ne seront pas remboursés.

Qui est couvert par le SNS?

Si vous travaillez et payez des cotisations d’assurance sociale / de sécurité sociale en Espagne, vous serez couvert par le SNS. Pour être couvert, vous devez vous inscrire auprès de votre centre de santé local avec votre numéro de sécurité sociale. Il est obligatoire de s’inscrire au SNS.

Toutefois, si vous déménagez en Espagne sans payer d’impôts (par exemple, si vous êtes à la retraite), vous devez attendre 12 mois avant d’avoir droit à des soins de santé sur le SNS. Pendant cette période, vous pourrez peut-être bénéficier de la «convenio especial». Ce système offre un accès au SNS pour 60 € par mois pour les plus de 65 ans et pour 157 € par mois pour les moins de 65 ans. Les conditions médicales préexistantes sont couvertes, mais leurs médicaments ne le sont pas. L’inscription à la «convenio especial» n’est pas obligatoire. Vous pouvez également opter pour une assurance médicale privée locale ou une assurance internationale si vous préférez.

Les limites du SNS:

• Le SNS est un système de santé efficace doté d’un vaste réseau d’hôpitaux et de centres médicaux dans tout le pays. Cependant, comme dans de nombreux autres pays européens, les délais d’attente pour consulter un spécialiste ou pour une hospitalisation non urgente peuvent être longs.

• Les soins dentaires et optiques ne sont pas couverts.

• Votre choix de généraliste est limité à la région où vous habitez et vous ne pouvez voir que les généralistes SNS. Pour voir un spécialiste, vous devez d’abord être référé par votre médecin.

Surtout n’hésitez pas avant votre départ pour l’Espagne à comparer les offres d’assurance santé Espagne proposées par nos partenaires (Henner, April etc.), afin d’éviter que le plus petit de santé ne signifie la fin du voyage!

Médecins et spécialistes en Espagne

Quelle que soit votre couverture, il est assez simple de trouver un médecin en Espagne. La plupart des centres de santé des zones urbaines ont un personnel anglophone, mais il n’est pas rare que certains prestataires fassent payer un interprète, à raison d’environ 9 € par heure.

Trouver un médecin généraliste ou un médecin de famille en Espagne

Après vous être inscrit auprès de l’assurance publique ou privée de votre choix, vous devrez vous inscrire auprès d’un médecin généraliste afin d’obtenir un rendez-vous. Vous pouvez facilement trouver des médecins proches de chez vous en consultant le catalogue des prestataires de soins primaires du SNS public ou la liste des prestataires agréés par votre assureur privé.

Comme la plupart des Espagnols sont couverts par le SNS, les médecins publics auront une liste de patients beaucoup plus longue, alors préparez-vous à attendre. Les temps d’attente peuvent varier d’une région à l’autre, mais certains rapports font état de temps d’attente moyens d’environ 15 jours pour un rendez-vous chez le généraliste. La plupart des hôpitaux et des centres de santé ont du personnel sur place qui parle anglais. Bien que vous puissiez entendre les Espagnols se plaindre des temps d’attente, tout est question de perspective : en Espagne, il y a ⅓ moins de décès dus à un accès tardif aux soins qu’aux États-Unis, par exemple.

Spécialistes en Espagne

Si vous voulez consulter un spécialiste dans le cadre du système public, vous devez être orienté par votre médecin de famille. Si vous avez une assurance maladie privée, vous pourrez peut-être vous rendre directement dans une clinique spécialisée, bien que les compagnies d’assurance aient généralement des listes de médecins agréés. Pour une chirurgie non urgente, le temps d’attente moyen est d’environ 61 jours.

Notez que les dentistes ne sont pas disponibles pour un traitement dans le cadre du système public dans la plupart des circonstances. Les enfants de moins de 15 ans ont droit à des soins dentaires gratuits, mais après cela, ils devront payer. Dans les zones populaires auprès des expatriés, il y a probablement des cabinets dentaires anglophones. Les soins dentaires sont généralement un peu moins chers qu’en France.